🇨🇩RD Congo🪙🪙 : Les exportations d’or et de diamant ont généré 603 millions de dollars au 1er semestre 2022

Minerais Congolaise

Au cours des 6 premiers mois de l’année 2022, la République Démocratique du Congo (RDC) a exporté pour environ 603 millions de dollars d’or et de diamant, soit environ 397 milliards FCFA, avec le monnaie local : 1. 206. 000. 000. 000 FC ( 1 Billions Deux cents nonante sept milliards de francs Congolais). selon un rapport que vient de publier la Cellule Technique de Coordination et Planification Minière (CTCPM). Ces chiffres sont en baisse de 12,3% comparés aux 688,2 millions de dollars générés à la même période en 2021.

En cause, la forte baisse de la production aurifère qui a atteint son niveau le plus bas au cours des 5 dernières années, soit 12 727,44 kg. Une évolution qui est due à une baisse de régime de Kibali Gold Mines, filiale du Canadien Barrick Gold, qui pèse pour plus de 99,7% des exportations d’or en RD Congo. Le reste des exportations est issue de la production artisanale soit 28,32 kg, représentant 929 968 dollars. Des données qui sont mitigées car selon le gouvernement, la grande partie de l’or produit en RDC est exportée de manière frauduleuse et donc n’est pas comptabilisée.

La production diamantifère en repli
S’agissant du diamant, il a généré 82,6 millions de dollars, soit environ 57 milliards FCFA, pour 6,2 millions de carats. La Belgique (3,2 millions de carats) et les Émirats Arabes Unis (2,7 millions de carats) sont les principales destinations du diamant congolais. L’Inde arrive en 3ème position suivi d’Israël, du Canada et des États-Unis.

Comparé à la même période en 2021, le volume d’exportation de la RDC a baissé mais avec la hausse des cours de cette matière, les gains du pays ont crû de 20%. La majorité de la production est issue des circuits de production informels. La production artisanale représente 56% du volume exporté contre 44% pour la production industrielle. Selon les estimations, environ 700 000 mineurs artisanaux sont actifs dans le secteur. La production industrielle reste contrôlée par le chinois SACIM qui contrôle 98% des parts de marché à cette période.


Fernand Ghokeng

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :